Suite à l’assouplissement des mesures prise dans le contexte COVID-19 par le Conseil Fédéral, les consultations médicales et les traitements de l’infertilité peuvent reprendre dès le lundi 27 avril.

Des mesures de distanciation et d’hygiène ont été mise en place au cabinet médical et devront être respectées.

Les téléconsultations sont possibles par l’intermédiaire d’une plateforme de visioconférence sécurisée. Elles sont encouragées pour les consultations qui ne nécessitent pas d’examen.​​​​​​​

Pour les traitements de l’infertilité, il est important de prendre en considération les points suivants :

  • En l’absence d’urgence personnelle, par exemple liée à l’âge, vous pouvez reporter le traitement à une date ultérieure.
  • S’il ne semble pas y avoir d’effet délétère accru, les connaissances médicales sur les effets de l’infection COVID-19 sur la grossesse, l’embryon et l’enfant à venir sont actuellement limitées. 
  • En cas de développement de symptômes suspects d’une infection COVID-19 chez l’un des conjoints, ou de contact avec une personne infectée, le traitement devra être interrompu.
  • Les consignes actuelles sont sujettes à modification en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.