Mise à jour des informations COVID 19 (19 septembre 2021)​​​​​​​

  • Au vu de l’évolution favorable de la situation sanitaire, il n’y a actuellement plus de limitation d’accès aux traitements de procréation médicalement assistée en Suisse
  • Les couples qui envisagent une grossesse prochainement, avec ou sans procréation médicalement assistée, sont encouragés à se faire vacciner, comme le reste de la population. Les femmes enceintes ont un risque de complications accru lors d’une infection à SARS-CoV-2, même sans facteurs de risque sous-jacent.
  • Si un traitement de procréation médicalement assistée est planifié, les femmes qui reçoivent une convocation pour se faire vacciner doivent en informer leur médecin. Par prudence, il paraît en effet souhaitable d’observer un délai entre la vaccination et le traitement.

          sggg.ch

         ► eshre.eu

  • Contrairement à des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le vaccin n’a pas d’impact sur la fertilité
                     ofsp-coronavirus.ch   (mythe #4)

  • Les mesures de protection (distanciation, port du masque, désinfection des mains) restent obligatoires à l’intérieur du cabinet médical.